Iscomrima

Iscomrima présente Athlespace, le site qui met en lumière les étoiles montantes de l'athle, en France comme à l'international.

CARIFTA GAMES 2015 : point d'impact des rockets caribéennes.

2015 0404 cse kn 44th annual carifta games 2016

Les CARIFTA Games 2015 réuniront parmi les meilleurs jeunes athlètes des caraïbes du 3 au 6 avril à St.Kitts & Nevis.

Ces jeux avaient révélé un certain Usain Bolt en 2004 (avec le record du monde junior du 200m en 19,93s)... Et bien on peut sérieusement espérer que l'édition 2015 des CARIFTA Games (qui réunit 27 pays et territoires) voit débarquer des extra-terrestres du même type. Preuve en est la liste des athlètes engagés et notamment le contingent jamaïcain :

-20ans Hommes
Akeem Bloomfield : 12ème meilleur performeur mondial junior de tous les temps sur 400m à seulement 17 ans (44,93s en mars dernier).
Jaheel Hyde : recordman du monde cadet du 110 m haies (91,4cm) et bien plus encore !
Michael O’Hara : champion du monde cadet du 200m et un énorme potentiel chronométrique sur sprint court selon Iscomrima.

-18ans Hommes
Christopher Taylor : actuel meilleur cadet mondial sur 200 et 400m et peut-être le plus impressionnant de tous, Iscomrima tente de le démontrer ici.

-18ans Femmes
Junelle Bromfield : la seule véritable révélation féminine de ce début d'année avec notamment la meilleure performance mondiale junior du 400 m haies en 58,13s, pas mal pour une jeune fille de tout juste 17 ans et dont il s'agissait de la deuxème course officielle sur la discipline...

Malgré cette égémonie jaune et verte, les français ne sont pas en reste avec notamment Sareena Carti (Saint-Martin) et Yanis David (Guadeloupe), respectivement alignées sur 400m et triple-saut/saut en longueur. La première s'est emparée l'année dernière du record de France cadet du tour de piste et compte bien rabotter celui des juniors d'ici peu; la deuxième aura à coeur de concerver ces titres aquis l'année dernière. La participation du cadet Loïc Prévot reste un mystère; révélation de l'hiver sur 400m avec une référence de 47,69s, sa courbe de progression donne déjà de belles idées pour les mondiaux cadet de cet été.

Etonnament, il ne semble pas y avoir de site Internet dédié à l'événement. Il existe en revanche une plateforme de live streaming qui vous coûtera la "modique" somme de 29,99$...

Pour ceux qui n'ont pas 28 euros à débourser pour quelques heures de streaming, voici quelques liens utiles pour suivre l'événement:

Résultats live.
Dates et horaires.
Vidéos des courses.

Il ne nous reste plus qu'à attendre ce week-end et espérer que la force, Eole et Hélios soit avec eux !

Iscomrima

Sources : tilastopaja; FFA; IAAF; JAAA.

Son nom est Hyde, Jaheel Hyde…

Iscomrima - Jaheel Hyde

Jaheel pulvérise le record du monde cadet du 110 mètre Haies en 12,96 s (+1,3)* durant l’été 2014 (Photo : Getty Image)

  

Jaheel Hyde, un jeune jamaïquain (encore un oui) qui porte superbement bien son nom ; il suffit en effet d’une paire de pointes pour que l’adolescent se transforme en monstre, un monstre des pistes et, plus précisément, des haies. En termes de ravages, la liste de Mr. Hyde est déjà très impressionnante :

  • Recordman du monde cadet (-17 ans) du 110 mètre haies (91,4cm) en 12,96 s (record précédemment détenu par le français Wilhem Belocian en 13,12 s),
  • champion olympique de la jeunesse du 110 mètre haies,
  • champion du monde junior (-20 ans) du 400 mètres haies,
  • recordman national junior de 400 mètres haies… à 17 ans.

A tout juste 18 ans,  le longiligne jeune homme s’est encore envolé le week-end dernier en battant son propre record national junior du 400m haies en 49,01 s ! Un chrono d’autant plus ahurissant que sa préparation pour la saison a débuté depuis peu, que sa participation au 110 mètre haies le même week-end (temps freinées par un violent vent de face) a dû lui couter en fraicheur et qu’à ce stade de l’année, ce chrono fait de Jaheel l’actuel deuxième meilleur performeur mondial (toutes catégories confondues).

En sus d’être un bon élève, un excellent footballeur et un hurdler hors-norme, Mr. Hyde fait également montre d’une sagesse exemplaire et temporise concernant sa participation aux championnats du monde senior de cet été :

« Faire partie de l’équipe des mondiaux est un bonus, et je ne pense pas encore aux qualifications nationales puisque je suis d’abord concentré sur les Carifta Games et les Jeux Panaméricains junior ; après cela, je penserai aux nouvelles échéances. » expliquait Jaheel Hyde il y a quelques semaines.

On attend donc avec impatience le mois d’avril qui verra sûrement Dr. Jaheel devenir, une nouvelle fois, Mr. Hyde…

Iscomrima 

* Vitesse du vent en m/s.

Sources : The Jamaïca Gleaner ; IAAF ; Tilastopaja.

Kaylin Whitney, sprinteuse pro à 17 ans...

Iscomrima - Kaylin whitney

Kaylin Whitney a remporté à tout juste 16 ans le titre mondial junior (-20 ans) sur 200m (photo: Jonathan Ferrey/Getty Images North America).

Kaylin Whitney, c’est peut-être la plus grande promesse de l’athlétisme mondiale en 2014. Alors qu’elle n’avait encore que 16 ans, elle s’est emparée des records du monde cadet (-18 ans) du 100m et du 200m dans des chronos hallucinants : 11,10 s (+0,9)* sur 100m et 22,49 s (+1,3)* sur 200m.

Début mars, Kaylin Whitney fêtait son 17ème anniversaire en annonçant son contrat pro avec Nike. L’objectif de la toute jeune américaine est très simple, participer aux prochains mondiaux d’athlétisme cet été et aux Jeux Olympiques de Rio 2016 :

« Mon plus grand rêve est de participer aux Jeux Olympiques, pour se faire, je dois monter d’un cran en termes d’entraînements, ce qui veut dire travailler dés le matin et passer à des cours en ligne » déclarait Kaylin.

Les ambitions de l’adolescente sont en fait à la mesure de son talent quand on voit qu’elle s’est déjà classée 9ème et 6ème des bilans US respectivement sur 100 et 200m en 2014, avec une progression de près d’une demi-seconde sur la ligne droite et de quasiment une seconde sur le demi-tour de piste en l’espace de seulement 1 an…

Compte tenu de ses performances, de sa courbe de progression et de ses nouvelles conditions d’entrainement, il est tout à fait raisonnable de l’imaginer se qualifier dès les championnats du monde de Pékin cet été et pour les JO 2016… Elle deviendrait alors la plus jeune athlète américaine à participer aux olympiades depuis 40 ans !

 

Iscomrima

* Vitesse du vent en m/s.

 

Source : NBC sports ; IAAF ; Tilastopaja.

Martin Lamou, 15 ans, 16 mètres - par Iscomrima

Martin Lamou - Iscomrima

Martin Lamou a marqué les esprits cet hiver avec un triple bond à 16m06 (photo : Eric Roger).

 

Le 28 février dernier, au concours du triple-saut d’un match tri-nations à Lyon, la barre symbolique des 16 mètres a été franchi par Martin Lamou, un adolescent de seulement 15 ans dont le record est désormais de 16m06 ! Cette perf’ le hisse au 3ème  rang des bilans mondiaux junior (-20 ans) et le place déjà à seulement 8cm du record de France cadet (fraiche propriété de Gaëtan Saku Bafuanga qui vaut aujourd’hui plus de 17m) ; n’étant qu’en catégorie cadet 1, il reste près de deux années à Martin pour battre ce record.

Déjà doté d’un très bon morphotype (1m82 pour 70kg), le jeune français fait également montre d’une très bonne capacité de rétablissement ; souffrant d’une luxation du coude après une chute sur haies courant décembre, le prodige a su revenir dès février avec un saut à 15,27m (à peine 50 cm de moins que son record). Une semaine plus tard, il est ensuite monté sur le podium des championnats de France en salle (fait exceptionnel à un si jeune âge) avec un record personnel à 15,85m. La suite, nous la connaissons avec ce fameux palier des 16 mètres franchi.

Quand on sait que l’actuel recordman du monde en salle et champion du monde Teddy Tamgho valait un bon mètre de moins au même âge, on rêve déjà à des combats dantesques entre les deux triple-sauteurs dans les années à venir.

Il est bien sûr très risqué de spéculer sur les performances d’une si jeune prodige, d’autant plus que son sport sollicite violemment le système osso-musculaire et hache très souvent la carrière des athlètes par de nombreuses blessures. On peut cependant se permettre d’imaginer le jeune homme parmi les plus grands tant sa précocité technique et ses qualités physique sont évidentes. A noter que les deux meilleures performances de tous les temps, 18m24 et 18m09, ont été réalisées respectivement à 29 et 31 ans (par Jonathan Edwards et Kenny Harrison), en d’autres termes, Martin Lamou a non seulement le talent mais également le temps !

 

Iscomrima

 

Source : ffa, iaaf, tilastopaja.

Taylor, bébé Bolt? - par Iscomrima

Christopher Taylor - Iscomrima

Christopher Taylor réalise la deuxième meilleur performance mondiale du 400m en 45,69 s à Kingston le 7 mars (photo : trackalerts.com).

Le 29 septembre 1999... Ce n'est pas la date à laquelle le garçon ci-dessus débuta l'athlétisme mais celle de sa naissance ! A 15 ans, le jamaïcain Christopher Taylor vient de réaliser le chrono le plus rapide de tous les temps pour un cadet de 15 ans, en 45,69 s (contre les 45,70s réalisés par l'actuel champion Olympique du tour de piste, Kirani James).

Quand on sait que le gros de la saison n'est pas encore entamé, on se demande si le jeune garçon sera capable d'aller chercher le record national cadet d'Usain Bolt en 45,35s (lui allait sur ses 17 ans lors de son record).

Pour mieux se rendre compte de cette performance, on peut imaginer que l'adolescent aurait mis environ 4 bon mètres dans la vu du meilleur junior français (-20 ans) de tous les temps...

Iscomrima

Sources : Trackalerts; iaaf.

Bukowiecki fait déjà le poids - par Iscomrima

Konrad Bukowiecki - Iscomrima

Konrad Bukowiecki a de quoi fanfaronner avec sa 6ème place au concours du poids des championnats d’Europe en salle à Prague. (Photo : olympic.org)

 

Dans la cour des grands… à 17 ans.

Bien qu’il n’ait encore que 17 ans, ce jeune polonais est déjà bien lancé dans la vie ; preuve en est cette finale du poids où l’adolescent a catapulté la sphère de 7,26 Kg à une distance de 20,46 m, performance déjà réalisée la veille lors des qualifications et synonyme de nouveau record d’Europe junior.

Le prodige s’était déjà fait remarquer en étant récemment devenu recordman du monde en salle junior du poids de 6Kg avec un jet à 22,38m (le record était alors de 22,35m et  détenu par David Storl, double champion du monde de la discipline) et meilleur performeur de tout les temps cadet en salle en décembre dernier avec un poids de 5kg propulsé à 24,24 m !

20m46 : mise en perspective.

Si Konrad Bukoweicki avait été Français, il aurait déjà battu le record de France de la discipline (établi par Yves Niaré avec 20,42 m).

Même si le record du monde junior en salle (et plein air) reste la propriété de l’ancien recordman du monde Terry Albritton avec 21,05m, il faut noter que ce dernier avait un an de plus et performait à une époque où la répression contre le dopage n’en était encore qu’à ses balbutiement ! On peut donc considérer cette performance comme un nouveau record du monde !

Le polonais a pulvérisé, ce week-end, son record personnel de 44cm. On a hâte de voir la suite…

 

Le meilleur reste à venir !

Compte tenu de sa progression sur les deux dernières années et sur les différentes catégories de poids, tout laisse à penser que de nouveaux records sont à venir pour le championL’hypothèse est d’autant plus plausible que Konrad n’est encore qu’en catégorie « junior 1 » et aura donc l’occasion d’améliorer ses records junior jusqu’au 31 décembre… 2016.

Dans un sport ou les 10 meilleures performances de tout les temps ont été établies à une moyenne d’âge d’un peu plus de 27 ans, on aime à croire que la marge de progression du polonais est encore conséquente et que ce jeunot deviendra sûrement le prochain homme fort de l’athlétisme.

Iscomrima

Sources : iaaf; wikipedia ; tilastopaja.

Ilionis Guillaume, la révélation de février - par Iscomrima

Ilionis guillaume - Iscomrima

Ilionis Guillaume (à droite) lors des championnats de France cadet en salle à Nantes (Photo : Ouest France.)

A l'instar d'un certain Carl Lewis en 84, la Montpelliéraine Ilionis Guillaume s'est parée, dimanche dernier à Nantes, de 4 médailles d'or lors des championnats de France cadet en salle.

Déjà titrée sur 60 m haies, triple saut et hauteur, la championne, du haut de ses 17 ans et de son mètre quatre-vingts, a sauté sur l'or une quatrième fois à la longueur en faisant passer le record de France cadet de 6,14m à 6,26m ! ! Et ce n'est pas tout ! La demoiselle avait également signé auparvant le record de France cadet du 60 m haies (76,2cm) en rabottant de 4/100 de seconde l'ancien record pour le descendre à 8''26s (record du monde : 8,19s)  !

En voilà une belle éclaircie dans l'horizon de l'athlétisme tricolore féminin ! On pense déjà aux championnats du monde cadet de Cali cet été et à la ruée vers l'or possible d'Ilionis.

Iscomrima

Sources : Ouest France; FFA ; Wikipedia.

Belocian saute les haies et les étapes - par Iscomrima

Wilhem Belocian - Iscomrima

(Photo : iaaf.org)

Bonjour à toutes et tous, je suis Iscomrama et ai le plaisir d’inaugurer ce blog avec un premier article sur Wilhem Belocian, l’un des plus grands espoirs de l’athlétisme français. Encore méconnu de la scène internationale, ce jeune homme se présente déjà, à 20 ans à peine, comme l’une des futures stars mondiales du 110 mètres haies. Que cela concerne ses chronos ahurissants, ses titres ou la régularité de sa progression, beaucoup d’éléments de son parcours convergent vers la même conclusion : petit deviendra grand, très grand…

 

2011 : première médaille mondiale à 16 ans

C’est en 2011 que Wilhem brille sous les projecteurs pour la première fois en décrochant la médaille de bronze sur 110 mètres haies .

 

2012 : record du monde cadet et succès précoce chez les juniors.

Face à des adversaires de 2 ans ses ainés, Wilhem va déjouer les pronostics des championnats du monde junior en atteignant la 3ème marche du podium grâce à un superbe chrono de 13 s 29 sur 110 mètres haies (99 cm), nouveau record de France junior. Une semaine plus tard, c’est le record du monde cadet  (sur des haies de 91cm cette fois) qui tombe sous la foulée du nouveau crack national : 13 s 12 (+0.8*).

 

2013 : premier titre international et record d’Europe junior

2013 sera témoin du premier titre international de notre champion. Avec un époustouflant temps de 13 s 18 (+1.0*) sur le 110 mètres haies (99cm), le guadeloupéen devient à la fois champion et recordman d’Europe junior de la discipline!. 

 

2014 : déjà dans l’histoire

2014 a commencé sur les chapeaux de roues avec la conquête du record du monde junior du 60 mètres haies (99 cm) en 7 s 48 ! Wilhelm va ensuite connaître la consécration de sa carrière junior et ce pour des raisons si nombreuses qu’une liste s’impose afin de les évoquer :

  • Recordman de France junior du 110 mètre haies (106 cm).
  • Champion du monde junior du 110 mètre haies (99 cm).
  • Recordman du monde junior du 110 mètre haies (99 cm.)
  • Premier junior de l’histoire à descendre sous les 13 secondes sur 110 mètre haies (99 cm).

Iscomrima

* Vitesse du vent en m/s.

Sources : Wikipedia ; iaaf; ffa.

×